Karsteau 4.3.2 | Saint Pé de Bigorre | Pyrénées Atlantiques

Cavités classiques
Les cavités classiques sont des cavités équipées au niveau amarrages (broche). Elles sont "grand public spéléo".
Liste des cavités classiques du secteur
Statistiques du secteur
419 entrées (1 artificielles)
1 773 cavités
32 communes couvertes
83 097 m de galeries
1 226 documents
Dernières mises à jour
18/08 Grotte des Maraîchers
24/07 Gouffre du Quéou
13/07 Cachemela
13/07 Grotte de la Charrotte
11/07 Petite Grotte de la Fontaine de la Digitale
07/07 Gouffre du Pladi
07/07 Hount de Labasses
15/06 Trou des Oülhes
24/05 Réseau de la Ratasse
23/05 Gouffre du Col d'Andorre
23/05 Puits
13/05 Trou Sousbet
03/05 Grotte Bourdas
24/04 Aspirateur d'Aoure de Sep
21/03 Tutote de la Grotte de la Chèvre
19/03 Bramevac
19/03 Fontaine d'Uch
15/03 Grotte de l'Arrouza N°7
15/03 Grotte de la Chèvre
07/03 Doline de la Résistance
07/03 Trou Yann Matéo
05/03 Le Surcoy
05/03 Tute du Rat Scal Fouisseur
26/02 Gouffre des 80 Berges
26/02 LB57
26/02 Trou des Fougères
05/02 Grotte des Choucas
03/02 Souffleur de la Génie
28/12 Le Trou des Oranges Bleues
28/12 Puts des Palombes
28/12 Trou de l’Arbre tombé
27/12 Le Trou des Oranges Bleues
26/12 Gouffre du Pic d'Alian
25/12 Puts de l'Echo
25/12 Puts des Palombes
25/12 Trou de l’Arbre tombé
25/12 Trou du Poste 3
22/11 Souffleur du Confinement
13/11 Puts de Peyriguère
11/11 Puits du 11 11 20 20
Secteur Saint Pé de Bigorre (Pyrénées Atlantiques)




{{doc.description}}
Informations

Situation: Pyrénées Atlantiques (France): Asson, Arthez d'Asson; Hautes Pyrénées (France): Agos-Vidalos, Ayzac-Ost, Ferrières, Lourdes, Omex, Ossen, Ouzous, Saint Pé de Bigorre, Salles, Segus, Viger.

Superficie: 75 km².

Altitude maxi:1881 m (Soum de Granquet).

       mini: 315 m.

Principaux cours d'eau : Arriussec, Les Labasses, Génie Braque, Génie Longue, Arriu, Arriutord, Boustu, Bergons.

Principaux faciès karstifiés: Calcaire urgonien à Toucasia de l'Aptien supérieur, calcaires du Kimméridgien, dolomies du Portlandien et du Callovo-Oxfordien, Lias et Trias.

Structure: Plis faillés complexes.

Cavités principales: Puts dets Tachous (4500 m, -804 m), Gouffre de la Ménère (4100 m, -765 m).

Emergences principales: Aygue Nègre et Hount Mouridère (vallée de Ferrière), Mélat, Aygo Blanco, Houn det Cournets, Oueil de l'Arriu, Sembres, Caucci, Petit Lourdes (ou Peyramale)... De nombreuses émergences sont connues dans la vallée de l'Ouzoum, dans les Génies et rive gauche du Bergons.


sources : Quarantenaire de la SSPPO 1992-1952

Inventaire Topographique du Massif de St Pé de Bigorre (1999)

Géographie

 

 A l'Ouest de Lourdes, le massif de Saint-Pé-de-Bigorre dresse ses pentes boisées dans une boucle du gave de Pau qui le contourne à l'Est et au Nord. La rivière de l'Ouzoum en marque la limite Ouest. Au Sud se développent les chaînons calcaires de l'Estibète (1851 m) au Pibeste (1349 m) le long de la vallée du Bergons.

 Le massif s'organise en deux parties séparées par la vallée de la Génie Longue :

- Rive droite, les crêtes des Picoulets et les Pernes bordant la vallée de l'Arriu, remontent vers le Soum d'Azeroles. Au Sud, le Soum de Monné et le Pibeste sont séparés par le col du Prat dou Rey.

- Rive gauche, la forêt de Tres Crouts est dominée par le Soum d'Hourbilagous duquel part, en arc de cercle vers Bétharram, le cirque de Bat de Haü dominié par le Soum de la Génie Braque via Mal Taule, Marty Peyras , I'isarce pour terminer au sommet des Toupiettes avant de redescendre à Bétharram. La Génie Braque naît dans le cirque de Bat de Haü, cascadant entre à l'Est Le Pic du Larbastan prolongé de la crête des Serres qui plonge vers le torrent et à l'Ouest la crête Marty Peyras - isarce...


source : Quarantenaire de la SSPPO 1992-1952

 Inventaire Topographique du Massif de St Pé de Bigorre (1999)

Karstologie

 Sur 2000 m d'épaisseur de sédiments secondaires jurassiques et crétacés, 1500 m sont constitués par des roches carbonatées (calcaires, dolomies). Dans ces terrains plissés où se succèdent synclinaux et anticlinaux, l'eau a suivi les pentes des couches ou agrandi les fractures, approfondissant ainsi les réseaux jusqu'aux niveaux imperméables (schistes, marnes, ophite) qui divisent cette masse.

 Dans le paysage, les couches imperméables, souvent tendres, sont localisées dans les dépressions humides et couverts de pâturages. Elles mettent en valeur les abrupts de calcaire et dolomie qui, par ailleurs, forment des lapiaz envahis par une forêt de buis serrés et de hêtres. Là où les marnes sont plus calcaires on peut observer des dolines: les « culs d'aousets » (culs d'oiseaux) surtout visibles dans les pâturages.

Ainsi, sous l'influence de la géographie et de la géologie, les 75 km² de karst sont morcelés en plusieurs systèmes hydrologiques.


source : Quarantenaire de la SSPPO 1992-1952

 Inventaire Topographique du Massif de St Pé de Bigorre (1999)

Hydrologie

 Aygue Nègre et Hount Mouridère (vallée de Ferrière), Mélat, Sembres, Aygo Blanco, Houn det Cournets, Oueil de l'Arriu, Petit Lourdes (Peyramale), Caucci... De nombreuses émergences sont connues dans la vallée de l'Ouzoum, dans les Génies et rive gauche du Bergons.


source : Quarantenaire de la SSPPO 1992-1952

Inventaire Topographique du Massif de St Pé de Bigorre (1999)

Documents ({{data.docs.length}})

Auteur
Date
Type
Catégories
 
Document
 
{{doc.auteur}}
{{doc.date}} {{doc.natureDocumentStr}} {{doc.categories | categoriesToStr}} {{doc.titre}}
KML PDF Autre {{doc.description}}
{{doc.description}}

Nous contacter Karsteau 4.3.2