Karsteau 4.2 | Pyrénées Atlantiques | Saint Pé de Bigorre

Cavités classiques
Les cavités classiques sont des cavités équipées au niveau amarrages (broche). Elles sont "grand public spéléo".
Liste des cavités classiques du secteur
Statistiques du secteur
402 entrées (0 artificielles)
1 711 cavités
32 communes couvertes
80 800 m de galeries
1 115 documents
Dernières mises à jour
10/09 Gouffre du Pic d'Alian
10/09 Tute à Bet
10/09 Gouffre du Pic d'Alian
10/09 Tute à Bet
03/08 L004
03/08 Tute Noëlle
15/07 Trou d'essais
14/07 Réseau PH1 - PH 16
14/07 TP39
14/07 Réseau PH17 - PH 18
14/07 L'Aspirateur
14/07 Gouffre de la Ménère
14/07 Gouffre du Chat Sauvage
01/07 Désob des Furets
01/07 CL 16
01/07 Hourrat de las Brouches
30/06 Le Faux Vrai 22
30/06 TO-523
30/06 CL 16
30/06 TO03
30/06 Gouffre de la Confusion
30/06 Aspirateur Doline
30/06 Puts dets Tachous
30/06 Réseau de la Ratasse
30/06 Gouffre/Perte du Col d'Espade
30/06 Gouffre de la Confusion
29/06 Réseau Bernard Abadie
28/06 L100
25/06 Méandre TP 122
25/06 Méandre TP 122
Secteur Saint Pé de Bigorre (Pyrénées Atlantiques)

{{doc.description}}
Informations

Situation: Pyrénées Atlantiques (France): Asson, Arthez d'Asson; Hautes Pyrénées (France): Agos-Vida-los, Ayzac-Ost, Ferrières, Lourdes, Omex, Ossen, Ouzous, Saint-Pé-Bigorre, Salles, Segus, Viger.

Superficie: 50 km².

Altitude maxi:1881 m (Soum de Granquet).

              mini: 315 m.

Principaux cours d'eau : Arriussec, Les Labasses, Génie Braque, Génie Longue, Arriu, Batsurguère, Bergons.

Principaux faciès karstifiés: Calcaire urgonien à Toucasia de l'Aptien supérieur, calcaires du Kimméridgien, dolomies du Portlandien et du Callovo-Oxfordien.

Structure: Plis faillés complexes.

Cavités principales: Puts dets Tachous (4500 m, -804 m), Gouffre de la Ménère (2200 m, -735 m).

Emergences principales: Aygue Nègre et Hount Mouridère (vallée de Ferrière), Mélat, Oueil de l'Arriu. De nombreuses émergences sont connues dans la vallée de l'Ouzoum, dans les Génies et rive gauche du Bergons.

source : Quarantenaire de la SSPPO 1992-1952

Géographie

 

  A l'Ouest de Lourdes, le massif de Saint-Pé-de-Bigorre dresse ses pentes boisées dans une boucle du gave d'Ossau qui le contourne à l'Est et au Nord. La rivière de l'Ouzoum en marque la limite Ouest. Au Sud se développent les chaînons calcaires de l'Estibète (1851 m) au Pibeste (1349 m).

  Le massif s'organise en deux parties séparées par la vallée de la Génie Longue :

- Rive droite, les crêtes des Picoulets et les Pernes bordant la vallée de l'Arriu, remontent vers le Soum d'Azeroles. Au Sud, le Soum de Monné et le Pibest sont séparés par le col du Prat dou Rey.

- Rive gauche, la forêt de Tres Crouts est dominée par le Hourbilagous duquel part, en arc de cercle vers Bétharram, la crête de l'Izarce et des Toupiettes. La Génie Braque coule entre cette crête et Tres Crouts.

source : Quarantenaire de la SSPPO 1992-1952

 

Karstologie

  Sur 2000 m d'épaisseur de sédiments secondaires jurassiques et crétacés, 1500 m sont constitués par des roches carbonatées (calcaires, dolomies). Dans ces terrains plissés où se succèdent synclinaux et anticlinaux, l'eau a suivi les pentes des couches ou agrandi les fractures, approfondissant ainsi les réseaux jusqu'aux niveaux imperméables (schistes, marnes, ophite) qui divisent cette masse.

  Dans le paysage, les couches imperméables, souvent tendres, sont localisées dans les dépressions humides et couverts de pâturages. Elles mettent en valeur les abrupts de calcaire et dolomie qui, par ailleurs, forment des lapiaz envahis par la forêt ou les ronces. Là où les marnes sont plus calcaires on peut observer des dolines: les « culs d'aousets » (culs d'oiseaux) surtout visibles dans les pâturages.

Ainsi, sous l'influence de la géographie et de la géologie, les 50 km² de karst sont morcelés en plusieurs systèmes hydrologiques.

source : Quarantenaire de la SSPPO 1992-1952

Hydrologie

  Aygue Nègre et Hount Mouridère (vallée de Ferrière), Mélat, Oueil de l'Arriu. De nombreuses émergences sont connues dans la vallée de l'Ouzoum, dans les Génies et rive gauche du Bergons.

source : Quarantenaire de la SSPPO 1992-1952
Documents

Auteur Date Document
{{doc.auteur}} {{doc.date}} {{doc.titre}}
KML PDF Autre {{doc.description}}
{{doc.description}}

Nous contacter Karsteau 4.2