Cavités classiques
Les cavités classiques sont des cavités équipées au niveau amarrages (broche). Elles sont "grand public spéléo".
Liste des cavités classiques du secteur
Statistiques du secteur
341 entrées
334 cavités
10 communes couvertes
13 357 m de galeries
763 documents
Dernières mises à jour
06/05 Trou du "où"
06/05 Gilet Jaune
06/05 Lames 2
06/05 Quèbe de Cambeils 2
06/05 Bonnet Rouge (grotte)
06/05 Les Lames (puits)
06/05 Puits du L de Garrail
06/05 Puits du défilé
06/05 Bonnet Rouge (grotte)
06/05 Astreinte (gouffre)
06/05 Puits du Garrail
06/05 P7 des Vieux
06/05 Gilet Jaune
06/05 Souffleur de la piste
05/05 Lazarque (petite grotte)
05/05 Lazarque (puits)
05/05 Lazarque (grotte)
05/05 Lazarque (puits)
05/05 Lazarque (petite grotte)
05/05 Lazarque (Grotte)
24/04 Ayguerede
23/04 B10
23/04 Le tube (gouffre)
23/04 BH13 (grotte)
23/04 BH13 (grotte)
23/04 Carine (gouffre)
23/04 surprise 2
23/04 Mirande 2
21/04 Deviation 1
21/04 Deviation 2
Secteur Escurets (Pyrénées Atlantiques)
Informations

Les clubs actifs sur ce secteur sont :
- le Groupe Spéléologique de la Vallée d'Ossau
- Le groupe Spléologique d'Oloron

Situation: Pyrénées Atlantiques (France): Arudy, Bilhères, Escot, Lurbe, Oloron.

Superficie: 50 km² environ.

Altitude maxi: l440 m (pic d'Escurrets).

              mini: 426 m (exsurgence Ayguelade).

Principaux cours d'eau: Gaves d'Aspe et d'Ossau, rivière de l'Ourtau.

Principaux faciès karstifiés: Calcaires subrécifaux à Toucasia, faciès Urgonien de l'Aptien supérieur. Calcaires noirs à Exogyra virgula du Kimméridgien.

Structure: Pli faillé.

Dispositifs hydrogéologiques : Couverture monoclinale à pendage Nord avec strates imperméables intercalées.

Cavités principales: Gouffre d'I léougacère (-470 m), gouffre de la Clavette (-250 m), gouffre du Biguau (-85 m, dev.:3100 m)

Emergences principales: Ayguelade, Fonderie, Lurbe, Ourtau.

 

Quarantenaire de la SSPPO 1952-1992

Géographie

Ce chaînon nord pyrénéen, orienté Ouest-Est s'étire entre la vallée d'Aspe (Lurbe St Christau à Escot) et la vallée d'Ossau (d'Arudy à Bielle).

Sa crête, assez régulière, chemine le plus souvent à plus de 1200m (Mailh Arrouy 1251m, Escurets 1440m, Barsaut 1368m). Les karsts des versants Nord sont pris d'assaut par une forêt dense. Les versants Sud, couverts de landes, fougerais et pâturages descendent vers le Barescou et le Bénou; ces deux vallées se rejoignent au col de Marie-Blanque.

Source : J.P.Besson - Marie-Christine Delmasure-Bernes - Stéphane Vogrig - Quarantenaire de la SSPPO 1952-1992

Karstologie

Les couches, à pendage régulier vers le Nord, constituent le flanc Nord d'un pli faillé, amputé complètement de son flanc Sud. elles se succèdent du Trias à l'Albien. L'affleurement de calcaire aptien (400 m d'épaisseur)se rétrécit vers l'Est en s'éloignant des crêtes. Des talwegs, entaillant la roche, y dessinent des chevrons dans les 2/3 occidentaux.

Source : J.P.Besson - Marie-Christine Delmasure-Bernes - Stéphane Vogrig - Quarantenaire de la SSPPO 1952-1992

Hydrologie

Principaux cours d'eau : Gaves d'Aspe et Ossau, rivière de l'Ourtau

émergences principales : Ayguelade, Fonderie (Sépé), Lurbe (Ayguerède) et l'Ourtau

Hydrogéologie : Couverture monoclinale à pendage Nord avec strates imperméables intercalées.

A l'heure actuelle, aucun système n'a été découvert.

Source : J.P.Besson - Marie-Christine Delmasure-Bernes - Stéphane Vogrig - Quarantenaire de la SSPPO 1952-1992

Documents

Auteur Date Document
{{doc.auteur}} {{doc.date}} {{doc.titre}}
KML PDF Autre {{doc.description}}
{{doc.description}}

Nous contacter Karsteau 4.1