Karsteau 4.2 | Pyrénées Atlantiques | Cuarde-Lescun

Cavités classiques
Les cavités classiques sont des cavités équipées au niveau amarrages (broche). Elles sont "grand public spéléo".
Liste des cavités classiques du secteur
Statistiques du secteur
84 entrées (0 artificielles)
83 cavités
5 communes couvertes
2 638 m de galeries
108 documents
Dernières mises à jour
23/08 C11
01/08 Aygue de la Cuarde
24/10 Grotte Annès
24/10 Grotte Annès
19/09 C45 (gouffre)
19/09 C32 (perte)
19/09 C60
10/09 Meusiens (gouffre des)
10/09 Clot de las Gargas
10/09 Pauwels (Gouffre)
10/09 Dubois (gouffre)
28/01 OUEILS
15/03 Millenaire (Gouffre)
15/03 PARPAINGS (gouffre)
15/03 Crottes (grotte)
15/03 Pauwels (Gouffre)
15/03 Carre (grotte)
15/03 Oiseau (abri)
15/03 Carre (grotte)
15/03 Abri1
15/03 Pepito
15/03 Abri1
19/9 Crottes (grotte)
1/3 C102
1/3 C104 (abri)
1/3 C103
29/2 C80
29/2 C13 bis
01/03 Thierry le berger
01/03 C105 (perte)
Secteur Cuarde-Lescun (Pyrénées Atlantiques)

{{doc.description}}
Informations

Autorisations

Le secteur de travail étant situé dans le Parc National des Pyrénées, il est impératif de demander les autorisations nécessaires pour camper,

 pour circuler en voiture jusqu’à la cabane DETH CAILLAU.

Géographie

Situation

 Le Lapiaz du Massif de la Cuarde se trouve dans le Parc National des Pyrénées sur le territoire de la commune d'Accous (Pyrénées Atlantiques). '

C'est une petite bourgade d'environ 500 habitants aux rues étroites et aux maisons typiquement béarnaises, située dans la vallée d'Aspe.


Accès

Pour s"y rendre, à OLORON STE MARIE, il faut prendre la direction d'Espagne (Col de Somport) ; vous traversez ASASP-SARRANCE et vous arrivez à BEDOUS, dernier gros bourg avant l'Espagne et connu

pour son activité commerciale au 18eme siecle. On continue la route en laissant ACCOUS sur la gauche. ll faut longer le Gave. Vous passez devant une centrale électrique et à environ 3 kilomètres, il faut prendre à droite, au pont de LESCUN. A environ 1 kilomètre d'une deuxième centrale électrique, il faut tourner à gauche,au pont du ROY, direction le plateau de l'LHER5. C'est une petite route sinueuse dans la forêt. Vous arrivez donc au hameau de LHERS que vous traverserez en suivant le ruisseau Labadie.


A quelques kilomètres, nous rentrons dans le Parc National des Pyrénées. ll faut laisser les voitures et monter à pied à la cabane DETH CAILLAU (environ ¾ d'heures de marche). Arrivez à cette dernière, il faut emprunter le chemin de randonnée PN 52, direction du Lac d'Arlet.

Arrivé au cambouet, 2 solutions :

- soit traverser le Lapiaz

- ou bien suivre le sentier des mulets et redescendre jusqu’à la cabane de la Cuarde.

Pour la marche d'approche du” parking des voitures au " camp de base, il faut environ 2 H 30.

Hydrologie

UNE NOTE SUR L'HYDROGEOLOGIE DE LA REGION DE LA CUARDE.

par Renaud DE RIJDT

année terminale Ingénieur Civil Géologue-Université de Liège,Belgique.


1/Principes d'hydrogéologie karstique.

En hydrogéologie traditionnelle,on considéré le bilan hydrologique P=E+R+I établi sur un bassin versant géométrique,et ramené en général a une unité de surface. ·

P = valeur des précipitations,en mm d'eau(1mm d'eau = litre par m2)

Ce terme reprend également l'eau tombée sur le sol sous forme de neige et de brouillard.

E = partie de l’eau qui retourne a l’atmosphère par évaporation et transpiration des végétaux.

R = partie de l'eau qui ruisselle a la surface du sol.

I = partie de l'eau qui s’infi1tre dans le sol.

Pour des raisons pratiques,on réécrit cette égalité en exprimant :

-l’eau retenue dans la zone supérieure du sol par les végétaux (dS=variation du stock d'humidité)

-l'eau qui arrive finalement au cours d'eau dont l'exutoire ferme le bassin versant, par ruissellement,écoulement hypodermique, écoulement de la nappe aquifére(Q=débit a l'exutoire,transformé en mm d'eau pour des raisons de cohérence d'unités)Il s'agit donc de la quantité d’eau évacuée par la riviere pendant le temps d'0bservation divisée par la surface du bassin versant.

-l'eau accumulée ou perdue par la nappe aquifère (dR=variation des réserves d'eau souterraine):

P = E + dS +Q+dR

En hydrogéologie karstique,on a généralement dS=O et E=O puisque,d'une part,il y a peu de végétation sur un karst de montagne et, d'autre part, presque toute l'eau s'infiltre sans avoir eu le temps de.s'évaporer.

Le bilan s'écrit donc P = Q + dR ou,dans le cas d'une disparition du cours d'eau sous la terre,on évalue Q 5 la résurgence du massif calcaire.


2-Application au bassin de la Cuarde. ·

Nous avons observé des photographies aériennes de la région de la Cuarde et tenté de dégager les grande traits de l'hydrogéologie du bassin du C1.

Cette étude a permis de mettre en évidence:

  • un axe de drainage,matérialisé sur le terrain par une dépression allongée jalonnée de dolines et de quelques gouffres,dont le principal est évidemment le C1.Cet axe se poursuit certainement vers le Nord,en direction de la résurgence des Oueils.

L'origine de cet axe est probablement structurale (parallèle dans sa partie Sud au contact calcaire—roches peu perméable du versant).

  • au Sud de cet axe,un versant assez raide constitué de roches peu perméable à prédominance de l’élément argileux.

Toute l'eau tombant sur ce versant finit par s’évaporer ou atteindre le lapiaz (remarquer la morphologie et la densité du réseau hydrographique de ce versant ainsi que les replats plus marécageux).

  • au Nord de cet axe,un versant de faible pente moyenne,constitue de mamelons calcaires(morphologie glaciaire). Il est probable que toute l'eau infiltrée dans ce calcaire rejoint l'axe de drainage,directement ou par l’intermédiaire d'une circulation karstique a cheval sur plusieurs bassins géométriques. Ces autres bassins contribuent certainement aussi a alimenter la résurgence du Cl.


3-Conclusions.

En premier lieu,il importerait de déterminer avec précision la structure géologique de la région (en particulier les failles de charriages mettant en contact des terrains de caractéristiques hydrogéologiques différentes).

Il faudrait ensuite établir un bilan hydrologique et hydrogéologique detaillé. A ce sujet,remarquons qu'on pourrait deja obtenir des informations intéressantes en mesurant conjointement,en été par exemple

  • les précipitations sur le bassin versant (il est facile de construire un pluviomètre simple)
  • le débit du ruisseau a l’entrée du C1 (avec un déversoir)
  • le débit du ruisseau juste avant le siphon terminal
  • le débit de la résurgence des Oueils.

et en comparant les courbes (pluie,temps) e t(débit,temps).

On ferait par exemple une ou deux mesures par semaine.

Notons cependant que la présence de siphons, lacs et autres ralentissements de l'écoulement,dus a la faible pente de certaines parties du réseau, va compliquer l’interprétation des courbes obtenues.


* * * * * *


OBSERVATIONS AU COL DE PAU LE 5 AOUT 1984


Un exame tres sommaire de le structure géologique permet de montrer que, côté Espagnol, le calcaire se présente sous forme de lambeaux cherries sur un autochtone non karstifiable.

En conséquence, les réseaux souterrains éventuels ne peuvent pas être développés et ne communiquent vraisemblablement pas avec le réseau de la Cuarde.

Il n'en est pas nécessairement de même, Côte Français où une communication karstique avec le réseau de le Cuarde peut exister.

L'absence d'études détaillées de ce coté me permet pas de conclure avec certitude. De toute façon, la complexité tectonique de cette zone est telle,qu'elle n'apparait pas comme très prometteuse sur le plan de la spéléologie.

Il est plus intéressant d'orienter les études, vers la partie située entre la perte du Cl "Clot de l'Aygue de le Cuarde". et la résurgence des "Oeuils",

où de toute façon l'eau circule.

Un levé détaillé du Col de PAU où se trouve des roches volcaniques et de la partie mentionnée ci dessus devra être établi. `


Renaud de RIJDT,

3 éme année d'Ingénieur Civil Géologue

Université de LIEGE {Belgique)

Responsable Scientifique pour le Massif de la CUARDE

Accous (PA)





Documents

Auteur Date Document
{{doc.auteur}} {{doc.date}} {{doc.titre}}
KML PDF Autre {{doc.description}}
{{doc.description}}

Nous contacter Karsteau 4.2