Cavités classiques
Les cavités classiques sont des cavités équipées au niveau amarrages (broche). Elles sont "grand public spéléo".
Liste des cavités classiques du secteur
Statistiques du secteur
426 entrées
306 cavités
140 communes couvertes
52 307 m de galeries
405 documents
Dernières mises à jour
19/04 grotte d'EYNESSE n°1
19/04 grotte de COUBEYRAC
19/04 exurgence d'Eynesse
19/04 grotte de COUBEYRAC
19/04 exurgence d'Eynesse
19/04 puits du BLOC
19/04 puits du BLOC
19/04 Coubeyrac
19/04 Puits du bloc
19/04 grotte d'EYNESSE n°1
18/04 VILLENAVE N° 2
18/04 grotte du Pseudo Bidet
18/04 grotte de LOURQUEYRE
18/04 grotte de LOURQUEYRE
18/04 GRAND ANTOINE
18/04 doline du Pseudo Bidet
17/04 VILLENAVE N° 3
15/04 Exurgence de PIQUEREAU
15/04 Exurgence de PIQUEREAU
15/04 Puits du TAMBOUR
15/04 Puits du TAMBOUR
14/04 Villenave 1 émergence
13/04 BOURNAC
13/04 VILLENAVE N° 1
13/04 VILLENAVE 1 émergence
11/04 Rochecave
11/04 Rochecave
10/04 Emergence d'ESCOUSSANS
10/04 Emergence d'ESCOUSSANS
10/04 BAREILLE
Secteur Entre-Deux-Mers (Gironde)
Informations

Extrait de Karstologia numéro 48, article : « Les stalagmites du Trou Noir ».

Le plateau de l'Entre-Deux-Mers correspond à une plate-forme carbonatée oligocène partiellement karstifiée qui a été soulevée d'une centaine de mètres au cours du Plio-Quaternaire. Le karst se développe dans les calcaires à Astéries, formation de l'Oligocène supérieur (Stampien, -34 à -27 Ma) de 30m de puissance, encadrée par des terrains imperméables. A la base, l'Oligocène inférieur (Sannoisien) est représenté par les sables de la molasse du Fronsadais (10m) et les argiles, marnes et calcaires lacustres de Castillon (50m). Ces terrains relativement étanches jouent le rôle de mur de l'aquifère.
Géographie

Le secteur de l'Entre-Deux-mers est situé entre la Dordogne au nord et La Garonne au sud.
A l'ouest, le Bec d'Ambès voit se terminer le secteur par une pointe artificialisée au confluent de Garonne et de Dordogne.
A l'est, le secteur évolue graduellement vers les zones de La Réole, de Monségur de Pellegrue et de Sainte Foy La Grande, tout en conservant des caractéristiques karstiques.
Le département de Lot-et-Garonne fait suite à l'est.
Karstologie

Calcaires à Astéries, Oligocène supérieur (Stampien), épaiseur de 30m.
Hydrologie

1 fleuve Dordogne au Nord. Direction : de l'amont vers l'aval par un axe est-sud-est --> ouest-Nord-Ouest
1 fleuve Garonne au sud. Direction : de l'amont vers l'aval par un axe sud-est -->Nord-ouest
Le secteur est traversé par des cours d'eau de direction générale Nord-Sud qui se jettent soit dans Dordogne, soit dans Garonne
La ligne de partage de ces cours d'eau nord-sud se trouve comme être la bissectrice de l'angle que forme les 2 fleuves.
les plus importants d'ouest en est :
 - Le Gestas vers Dordogne,
 - La Pimpine vers Garonne,
 - Le Canaudonne vers Dordogne,
 - Le Grand Estey vers Garonne
 - L'Engranne  vers Dordogne
 - L'Euille vers Garonne
 - Ruisseau le Galouchey vers Garonne
 - La Vignague ves Dropt et Garonne
 - Le Ségur vers Dropt et Garonne
 - Le Dropt ver Garonne
Ces ruiseaux reçoivent les résugences  des secteurs traversés : Entre-Deux-mers (33E2M), Camiac-et-Saint-Denis (33CAM) et Coteaux-Rive-Droite (33CRD)
Ces cours d'eaux circulent sur les sols imperméables et n'ont pas de pertes karstiques.
les phénomnes karstiques se produisent sur les cours d'eau secondaires affluents.

***************************

Documents

Auteur Date Document
{{doc.auteur}} {{doc.date}} {{doc.titre}}
KML PDF Autre {{doc.description}}
{{doc.description}}

Nous contacter Karsteau 4.1